samedi 18 juillet 2015

Un bol de quinoa réduit le risque de mourir prématurément



Manger des graines entières comme le quinoa, le blé ou l’avoine permettrait de réduire le risque de contracter un cancer, une maladie cardiaque ou respiratoire selon une étude américaine.


Remplacer vos céréales du matin par du quinoa pourrait vous rallonger la vie ! Les chercheurs de l’Université d’Harvard (Etats-Unis) ont montré que manger un bol de graines entières protège du cancer, du diabète, d’une maladie cardiaque ou respiratoire. Grâce à leurs vertus antioxydantes et parce qu’ils sont riches en minéraux et en fibres, le blé et l’avoine ont montré des effets similaires.

Des effets aussi chez les fumeurs et les moins sportifs

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié le régime de 367 000 Américains pendant 14 ans. Résultat : ceux qui ont consommé 34 grammes de graines pour 1000 calories par jour ont réduit leur risque de décès prématuré de 17%. Plus surprenant, les résultats sont du même ordre même chez les fumeurs, les moins sportifs et les plus enrobés. Les chercheurs pensent que l’effet protecteur des graines  pourrait protéger de toutes les maladies inflammatoires.
A noter : Les graines entières contiennent 25% plus de protéines que les graines raffinées comme la farine blanche, les pâtes ou le riz. La consommation des graines est également recommandée dans le cadre d’un régime parce qu’elles sont très complètes. Elles contiennent notamment du zinc, du fer, du cuivre et de la manganèse.







Enregistrer un commentaire