mercredi 21 janvier 2009

Dans la famille Liliacées: L'ail


Originaire des steppes de l'asie centrale de la famille des liliaciés, l'ail comme l'oignon sont parmi les condiments les plus populaires du monde.

De part le monde cette bulbe a conquis toutes les cuisines du monde.
Lorsque Satan quitta le jardin d'eden, naquirent l'ail et l'oignon.
Ils appartiennent tous deux à la famille des Liliacées et partagèrent
le même lieu d'origine, l'Asie Centrale.
L'ail est un condiment et l'oignon presque un légume.
Ce dernier séduit plus facilement que l'ail qui de part sa saveur plus brute fut source de rejets.
A l'évidence l'ail et l'oignon accompagnent l'aventure humaine et dans de nombreuses civilisations
ils ont même atteint un dimension mythique.
C'est au Néolithique que débute la pratique de l'agriculture et du jardinage de l'ail et l'oignon.
C'est au Sud de la Sibérie que naquit l'ail, ce qui lui vaut d'être sans doute l'un
des premiers condiments cultivés.
Si la patrie de l'ail est l'actuel Kirghistan, depuis 5 ou 6 millénaires son rayonnement
se répand dans toutes les directions.
L'origine de l'oignon est moins sûre.
Selon A. de Candolle, il pourrait provenir de l'Asie Occidentale ce qui expliquerait
son expansion rapide chez les peuples de la méditerranée.
Après avoir traversé l'antiquité avec succès, ces deux produits deviennent au Moyen-Âge,
des remèdes,le peuple le porte autour du cou pour se protéger de la peste et autres épidémies.
Puis au 19° siècle la culture de l'oignon va connaitre un essor sans précédent.
Aujourd'hui encore, l'ail et l'oignon sont fêtés à travers toutes les civilisations,
preuve s'il en est qu'ils tiennent effectivement une place à part dans nos cultures gastronomiques!
L'ail est cultivé et consommé depuis des millénaires.
Les Chaldéens en étaient friands, de même que les gyptiens, qui en distribuaient aux esclaves
chargés de la construction des pyramides.
Grecs et Romains en consommaient volontiers :
A Rome, le petit déjeuner courant se composait souvent de pain frotté d'ail.
Les Gaulois passent pour avoir été de grands consommateurs d'ail, et au Moyen Age.
Pour Henri IV la légende raconte qu'il naquit dans un berceau fait d'une coque de tortue.
Le futur Louis XIII utilisa le même berceau, chaque matin le roi faisait frotter les lèvres de son bambin avec des gousses d'ail fraîches pour le revigorer au grand dame de Jeanne de Valois son épouse et jeune mère du Prince.
On peut lire dans le "Livre des Métiers" que règnent en France "aulx, oignons, et toute autre manière d'aigrum" ainsi désignaiton cresson et raifort.
L'ail a toujours figuré parmi les légumes condiments les plus populaires en France.
Il fait partie des "provisions condimentaires" de base pour la cuisine, non seulement dans le midi,
son terroir de prédilection, mais aussi dans toutes les autres régions de notre pays.

Formation et développement de l'agriculture
L'agriculture et l'élevage impliquent la domestication des végétaux et des animaux utiles à l'homme
et la prise en charge par celui-ci des fonctions assurant la vie et la production.
La domestication asservit les espèces aux objectifs de l'homme.
La nécessité économique, insuffisance de la cueillette face à la croissance de la population
est probablement le facteur principal de la naissance de l'agriculture.
Comme beaucoup d'autres évolutions, l'agriculture est apparue simultanément dans plusieurs zones du monde.
L'agriculture méditerrannéo-européenne se forma au Proche-Orient
et diffusa vers l'ouest (Méditerranée) puis du sud vers le nord (Europe du Nord)
entre 6000 et 2000 avant notre ère.
Les outils de production se substituèrent aux outils d'acquisition.
Les outils ferrés puis métalliques à ceux de pierre, l'agriculture tractée à l'agriculture manuelle...
Mais surtout l'agriculture bouleversa les conditions socio-culturelles en développant la sédentarité ,
Sur la base des territoires cultivés, se construisirent des villages, des villes, des nations et des empires.
La féodalité, fondée sur la possession des terres par les nobles
et la servitude des paysans est caractéristique de l'âge agricole.
Enregistrer un commentaire