mardi 14 mars 2017

Les dinosaures en folie.................................Episode 32



Depuis qu ’il est sur terre le Docteur Melchior remplit une mission. Il conduit les légions humaines que Dieu a créé pour l ’harmonisation du temps. Cette connaissance du passé, permettra de mieux découvrir l’ avenir. Pendant toute  sa vie  il a lutté pour préserver celle des autres, et faire que chaque homme qui meurt transmette avant à ses descendants les meilleurs choses de lui même.
La mission que Dieu nous confie, doit réussir, pour que la terre et l’ humanité  continuent de vivre ensemble. Ainsi le temps défile de génération en génération.  Jamais il n’a eu à se retourner sur son passé et encore moins à regretter ce qu’il a fait ou générer.

Là, il vient de faire un bon de 10000 ans en arrière. Il se rend compte que les  années lui ont fait perdre un peu de son bon sens et se fait la promesse de s ’en  souvenir désormais.
Il est tiré de sa réflexion par Umaguma qui le frappe doucement sur l’ épaule. Il lui montre un nuage de poussière qui monte par dessus les arbres droit devant  lui à quelques  centaines de mètres. Plus  à droite, mais beaucoup plus loin il en  aperçoit un autre. Les monstres sont bien là. Par sécurité, il vérifie son arme, et la remet dans sa poche.


Ils vérifient la barricade rapidement installée. Ils en font un tapis  en forme de demi couronne qui va de l’'étang jusqu’à leur repaire. En cas de besoins les  monstres seront contenus par le feu suffisamment longtemps pour qu ’Umaguma et  les siens puissent s’échapper. 
Après il faudra improviser, les minutes de gagnées  seront précieuses. 
Umaguma découpe quelques branchages verts. Il s’en sert de toit  et de porte, pour mieux se camoufler. Les odeurs de feuilles fraîchement coupées cacheront les leurs. Heureusement que les vents portant poussent dans dans le bon sens pense t'il.


Gros Lard:
- " Heureusement  que Tapioca ne va pas à la messe aujourd’hui !"
Tapioca:
-  " Pourquoi ?" répondit-elle.


Tapioca:
- " Car quand tu vas à la messe, tu te parfumes tellement que  tu empestes l’eau de Cologne à dix  pas."
Tapioca
- " Ce n’est pas vrai se fâche t-elle."
Gros Sel:
- " Sur que c ’est vrai , ton frère m’a même dit que ta mère était obligée de  couper  l’ eau de Cologne avec l’eau du robinet car tu te vidais toujours la bouteille sur la  tête."


Tapioca haussant les épaules:
- Menteur ! Mon frère et toi  vous êtes des menteurs .Elle est devenue rouge comme une pivoine, son frère ne perd rien pour attendre…
Le Docteur
- " ça suffit ! dit le docteur. Silence, vous êtes malade ou quoi, ce n’ est pas le  moment de vous disputer ou de faire du bruit" et les enfants se taisent , honteux.


Leur travail terminé, Umaguma, Uma et ses fils viennent s’ abriter avec les autres . Il monte sur la branche d ’un arbre au-dessus de la cabane. De sa position dominante mais bien caché, il observe le terrain.
Des pas réguliers, lents résonnent maintenant tout près. Le fracas des branches éclatées sur le passage des  mastodontes, parvient jusqu’à leurs oreilles, de petits claquements secs éclatent de partout.


Gros Sel: 
- " On dirait qu'ils tirent avec des pistolets à bouchon"
Ils commencent à entendre les galopades des petits qui courent derrière leurs parents. Leurs pas précipités ressemblent au roulement d ’un tambour. Ce petit monde avoisine les 50  tonnes, ils se dirigent tout droit vers l'étang pour y  faire trempette, s’ y rafraîchir un peu et s ’amuser beaucoup. 
Ils arrivent partout en monstres dominants, égoïstes et ne laissent de leur  place à personne d’autre. De toute façon vu leur taille aucun autre animal ne relèverait le défi. Tout leur est du. Autrefois,  ils se battaient même  contre des mammouths, maintenant ’ils se sont retirés dans des contrées plus hostiles, lointaines voire inaccessibles et  ils ont disparu. 


Quelques fois les hyènes s’ en prennent aux plus petits, mais les femelles veillent. Seuls, leurs oeœufs sont la proie des rongeurs, des renards et de bien d ’autres prédateurs. Dès qu ’ils pondent, les dinosaures  les  cachent dans la terre mais ils sont si gros qu’ils ont beaucoup de mal pour les faire  disparaître complètement. Leur taille peut atteindre un mètre de haut et 40 cm de large. 
Derrière les rochers, angoissés, tous attendent  l ’apparition des monstres.


Ce moment est aussi exaltant  que celui d' Aldrin et Armstrong faisant leurs premiers pas sur la lune, pour ceux qui le vécurent  devant la télévision….
Maintenant les monstres sont tout près. On entend leurs souffles, ils sont aussi puissants que les rafales du vent pendant une tempête et entrecoupés de râles et de cris énormes qui s amplifient portés  par les vagues de l'écho de l ’immense forêt du temps. 


Tapioca:
- " Mais c'est horrifiant..."
Pierrot la prenant par les épaules en homme protecteur:
- " N'aie pas peur nous, nous avons le Docteur Melchior.Avec lui, rien ne peut nous arriver, il est immortel et c'est notre protecteur".
Tapioca:
- " je veux bien te croire, mais ce bruit est terrifiant."


Mais tous pensent:
- " Que va-t-il se passer si les dinosaures se battent, si ’ils sont découverts ?" Tous se tiennent coi désormais, interloqués, aujourd’hui dans le langage de la jeunesse on dirait qu ’ils sont scotchés, cloués mais passionnés par la suite imminente qui s'approchent. Ils ont le regard concentré, leurs petites mains sont serrées les unes dans les autres, ou posées sur leurs genoux, d ’autres tordre leurs doigts dans tous les sens. 


Les ’Umagums sont  pris par l’ attente insoutenable du spectacle imprévu, même si les bruits de la forêt il y a longtemps qu ’ils les entendent, mais jamais il ne furent aussi près de vivre ces moments en live. Ils voient eux aussi leur premier dinosaure. Leurs parents  leur ont décrit la bête. Uma en a même dessinés sur le sol, mais ils ne se sont jamais aventurés si loin et si près à la fois. C’est leur  baptême du feu . La terre tremble sous le poids des mastodontes. Un véritable tremblement de terre avant l'apocalypse...
Les arbres s ’affalent sur leur passage ils pulvérisent la flore luxuriante et toute la faune dans une galopade échevelée a depuis longtemps fuit cette adversité. Les cris des petits qui sentent la fraîcheur de l’ eau redoublent  d ’intensité, ils savent qu ’ils vont dans quelques minutes se vautrer dans de l’ eau claire et fraîche. Ensuite, leur maman les essuiera à coups de langues pendant que  leur père assurera la garde. Puis, ils feront tous la sieste sous le soleil avant de regagner leur  repaire tout en haut de la montagne aride .
Quelques fois, quand il a faim, le mâle fait un petit tour pour se rasséréner et se  remplir la panse. La bande est arrivée tout prêt, à 50 mètres peut être. Ils les aperçoivent parfois à travers les feuillages entre les troncs comme une masse sombre qui se devine à travers les feuillus. 

Les rayons du soleil, sont au zénith, dans le ciel ils traversent  la cime des arbres comme le ferait un  filtre. Nous les voyons en forme d ’arc. Ils semblent  arroser la mare et la plage comme savent si bien le faire les  techniciens lumière lors des concerts de rock. Nous avons aussi notre musique. C ’est  une percussion lourde, lente, sourde, régulière, puissante, écrasante provoquée par les pas des lourds mastodontes sur le sol.
Soudain le spectacle éclate là, sous nos yeux, à peine à trente mètres comme exploses les premières fusées d’un feu d’ artifices. Le vieux mâle entre le premier dans la  clairière, il est énorme. Il soulève un mur de poussières et  de feuilles mortes, il déracine quelques arbres qu’il lance , disloqués en l ’air.  On dirait un rideau de feuilles  qui monte vers le ciel, un drôle de théâtre, mais le rideau s’ affale sur le côté, déchiqueté. Le mâle regarde autour de lui, pèse la sécurité et pousse un cri énorme, déchirant pour indiquer que le terrain est libre, sans danger. La famille peut prendre possession de l'endroit et que le spectacle commence...

Mais avant qui sont ces dinosaures....se dit Le Docteur Melchior de quelle famille sont ils issues...parmi les carnivores on trouve...

Parmi les Saurischiens, on retrouve des dinosaures carnivores les thèropodes, des omnivores les prosauropodes et les grands Herbivores Sauropodes. Les premiers carnivores thèropodes, comme l'éoraptor, étaient de petits bipèdes dotés d'une longue queue, d'un cou flexible, et d'une grosse tête avec de grands yeux et des dents acérées.Leurs mains étaient pourvues de griffes permettant de tenir les proies. 

De grands carnassiers comme les Allosaurus et les Tyranosaurus, avaient une grosse tête très lourde une mâchoire énorme, un cou court et de petits bras. 


D'autres théropodes comme le velociraptor ou le deinonichus avaient une griffe extrêmement grande au niveau des pattes arrière. Ce dernier groupe est étroitement apparenté aux oiseaux, apparus là a fin du jurassique. On a même trouvé en 1996 des fossiles de Theropodes datant du Crétacé inférieur dans le nord de la Chine, sur certains on peu observer les traces d'un plumage primitif. ce duvet ne lui permettait pas de voler mais de conserver sa chaleur corporelle. cela tend à prouver que les dinosaures carnivores étaient à sang chaud tout comme les oiseaux actuels. Grâce à ces découvertes on comprend mieux la succession des transformations menant aux oiseaux actuels. 
Le Tyrannosaurus 

Le Tyrannosaurus est probablement le dinosaure le plus connu! Sa féroce réputation de plus méchant carnivore de tous les temps exerce, il est vrai, une certaine fascination. 
En effet, les gueules de babouins ou des tigres sont effrayantes, alors qu'elles n'ont que 4 canines. Imaginez maintenant une gueule garnie uniquement de dents en forme de poignard d'environ 20cm de longueur, aux bords crénelés... Vous seriez tout simplement en face d'un Tyrannosaure...et ce pourrait être ici le cas


Son profil est donc célèbre: énorme carnivore bipède, avec de petits bras, une queue suffisamment longue pour lui servir de balancier,... Ses bras paraissent ridiculeusement petits par rapport au reste du corps: si courts 75cm qu'ils ne peuvent atteindre le menton. on pense qu'ils lui servaient à se relever lorsqu'il était couché sur le ventre, ou à agripper ses proies. Mais il y a une autre hypothèse, plus probable. Ses mains se seraient atrophiées pour compenser l'énorme poids de la tête et éviter le déséquilibre.

Ses mains étaient munies de deux doigts griffus et à ses pieds, on retrouve trois énormes griffes plus une toute petite et inutile à l'arrière du pied. D'ailleurs, les premières illustrations des Tyrannosaurus sont fausses: elles les représentent marchant sur quatre doigts aux pattes postérieures.
Empreintes d'un gros carnivore

Pour supporter un poids de près de 10 tonnes, les jambes du Tyrannosaure étaient des montagnes de muscles. Ainsi, côté puissance, elles ressemblaient à celles de l'éléphant, mais elles sont plutôt comparables à celles de l'autruche: même nombre d'orteils, même façon de se déplacer. Le tyrannosaure marchait ainsi sur la pointe des pieds au lieu de marcher sur les talons comme nous. Et sans être aussi rapide que l'autruche, on pense qu'il pouvait au moins atteindre la vitesse de 25 km/h. C'est en tout cas ce que semblent confirmer des traces d'empreintes retrouvées, dont plusieurs mesurent 75cm en longueur et 45cm en largeur... Ses enjambées devaient donc faire à peu près 3,75 m !
Deux Chuanjiesaurus face à deux Allosauridae.

Certains petits dinosaures carnivores comme le Deinonychus, vivaient et chassaient ensemble. Récemment, on à découvert des squelettes de gigantesques Tyrannosaures adultes avec leurs petits, ce qui nous fait penser qu'eux aussi vivaient et chassaient en groupes.

Certaines caractéristiques du Tyrannosaure, tel sa couleur, son cri ou sa parade nuptiale, resteront probablement inconnues, mais leur comportement alimentaire est accessible grâce aux fossiles. Ces derniers nous ont permis de réexplorer la grande question des années 1980 : T.rex était-il un prédateur ou un charognard ?
Un Albertosaurus,

Les Prosauropodes 

Ils furent présents sur tous les continents à la fin du Trias et au début du jurassique il sagissait de quadrupèdes à long cou, comme les sauropodes mais ceux ci étaient omnivores, il pouvaient donc grace à leur dentition mixte de mâcher des plantes et aussi de manger de la viande. par exemple le "Plateosorus".

Les prosauropodes sont une ... super-famille de dinosaures, regroupant les familles primitives appartenant au sous-ordre des sauropodomorphes :
· famille des anchisauridés : bipèdes-quadrupèdes primitifs en Amérique du Nord ils mesuraientt 2,50 m.
 La famille des thécodontosauridés sont des  bipèdes primitifs en Europe.
 La famille des platéosauridés ne sont que des plateosaurus .
La famille des mélanorosauridés qui furent les premiers dinosaures géants, mesurant jusqu'à 12 m de long et se sont répandus sur tous les continents.
La famille des yunnanosauridés : le yunnanosurus en Chine, mesurait 7 mètres.
Les prosauropodes étaient herbivores. Ils ont vécu entre le Trias et le début du Jurassique, et ont été ensuite remplacés par les sauropodes, gigantesques herbivores quadrupèdes ?



Le Platéosaurus est une dinosaure Européen.
En voyant ces animaux en face de lui, à quelques pas le Docteur Melchior a fait appel à sa vieille mémoire et se remémore ses connaissances en matière de dinosaures. Il aura beaucoup de questions de la part des enfants et devra y répondre sans se tromper. Il n'a rien d'autre à faire qu'à réfléchir, se cacher, veiller aux enfants et analyser l'évolution de la situation de cette famille qui est en réalité des Platéosaurus en liberté....
A suivre pour le 33 ième épisode.

Enregistrer un commentaire