samedi 4 mars 2017

Arrivée chez l 'homme des cavernes..........................Episode 20


Les enfants dorment encore, l'émotion et l'angoisse les ont crucifié et, d' être autant secoués a usé leur résistance.
Le Docteur Melchior est pensif:
- " Je les laisse encore dormir. Ils doivent récupérer la journée sera rude sous la chaleur de l'été. Ils vont devoir m'aider à cacher l'Intemporel pour qu'il reste intact sinon nous ne pourrions jamais repartir. Ensuite il va falloir marcher plusieurs heures pour rejoidre la caverne d'Umaguma en faisant attention aux grands oiseaux voraces qui les ont déjà surement repérés. Ils vont se réveiller aux premiers bruits de la forêt..."
Pierrot le premier lève la toile rabattue et observe tout autour de lui. Il aperçoit les énormes conifères qui l’entourent. Le ciel est bleu, immaculé. Les rapaces énormes toutes ailes déployées tournent toujours en silence tout là haut. Des cris, des geignements plaintifs éclatent dans le lointain.
- " Bizarre, se dit-il, on est au zoo ou je suis entrain de rêver." Il aperçoit le Docteur Melchior qui s'affaire:
Pierrot:
- " Bonjour Docteur, nous sommes au cinéma ou vous tournez un film Docteur Melchior, a moins que je ne rêve "
La flore est luxuriante, des plantes, sorte de caoutchoucs sauvages, voisinent avec des fougères aux dimensions gigantesques. En fait il découvre les mêmes choses que le Docteur Melchior quelques minutes plus tôt.
Pierrot:
- " Mais où sommes-nous Docteur Melchior?"
Le Docteur Melchior:
-" Ne t'inquiète pas j' ai trouvé, je sais où nous sommes et je vous réserve une bien belle surprise. Aides moi plutôt à tout ranger. Quand vous serez tous réveillé, je vous dirai tout, ce que nous allons faire, comment nous allons rentrer à la maison et quand mais pour le moment nous devons tout mettre en ordre, c'est urgent."
Pierrot ahuri:
-" Mais Docteur Melchior, c'est quoi ces bêtes qui volent dans le ciel. On se croirait au cinéma dans un film d'épouvante ou dans un livre d'images sur la préhistoire sauf qu'ici on les voit en vrai. Les petits vont avoir peur"
Une voix s'élève derrière lui: -
- " Nous on n'a pas peur je suis déjà allé dans un ZOO"
Pierrot:
- " Oui," répondit il reconnaissant la voix de Gros Sel : Sauf Gros Sel, que nous sommes pas au ZOO mais dans une nature inconnue, mais pas du Docteur Melchior semble t'il...Il m'a promis de nous expliquer quand nous serons tous réveillés".
Un à un ils se réveillent, ébahis d'être là, curieux, mais pas très tranquilles une angoisse les envahis rapidement en découvrant la faune et la flore qui les entourent, nouveau visage d'une terre qu'ils ne connaissent pas, sauf Pierrot et Tapioc qui ont vu, au cinéma ou dans des livres à la bibliothèque des images qui ressemblent à ce qu'ils voient. De leus couches sommaires ils ont entendu le début ou la fin de la conversation entre le Docteur Melchior et Pierrot.. C'est d'ailleurs ce qui les a réveillé.
Gros sel et Saucisse:
- " Nous sommes loin de chez nous ? dit Gros sel, moi j'ai faim dit Saucisse à qui son ventre chaque matin criait famine.
Le Docteur avait dressé une petite table pleine de victuailles:
- " Bonjour les enfants, Rose à préparé un bon casse croûte pour chaque repas. Comme elle voit grand c'est toujours un bonheur. Il y a même du chocolat tout chaud. Je viens de le réchauffer avec mon chauffe plat à alcool. Dépêchez vous, il y a beaucoup de travail et de choses à faire. Je vais avoir besoin de vous Chevaliers"
Chacun se dit que si il les appelle Chevaliers c'est que vraiment les choses ont vite évolués et deviennent sérieuses. Ils vont devoir montrer ce qu'ils sont capables de faire. En les appelant Chevalier, Le Docteur Melchior savait qu'il allait frapper leur orgueil et qu'il pourrait compter sur eux immédiatement sans jérémiades.
Tapioca et les enfants enjambent les bords de la nacelle et foule à leur tour cette terre inconue. A la vue de la table dressée, ils se précipitent sur les fruits, les tartes et toutes les bonnes choses préparées par Rose et mises en place par le Docteur qui se doit de les rassurer avant de tout leur expliquer.
Le Docteur Melchior dans sa tête:
- "La confiance est meilleure le ventre plein se dit il."
N'empêchent que les uns et les autres regardent la flore qui les entoure avec admiration et les oiseaux gigantesques avec beaucoup d'appréhensions car dans les films ou dans les livres ses oiseaux sont carnivores. Sans la présence du Docteur, ils auraient un belle frousse. Aucun n'a remarqué que le Docteur avait glissé dans ses habits deux gros pistolets à répétition et avait à côté de lui sa carabine automatique...
Le Docteur Melchior:
- " Alors vous avez récupéré, vous savez, j'ai tout compris, nous avons fait un grand voyage malgré ma volonté et je vais tout vous expliquer. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises soyez en sûrs. Mais j'ai tout en mains, n'ayez aucune peur, vous rentrez chez vous en temps et en heure. Parole de Docteur Melchior...En attendant nous allons devoir tout ranger avant de partir en excursion et découvrir des choses exceptionnelles et uniques pour vous. Profitez en bien car ce sera un secret entre nous et vous ne pourrez même pas en parler, personne ne vous croirait et vous passeriez pour des menteurs."
Gros Lard:
-" Déjà avec ce que l'on voit, si j'en parle je suis puni pendant trois mois de cinéma ou de télé ou de sorties"
Le Docteur Melchior:
Justement et cela ne fait que commencer. Terminer de déjeuner, ranger proprement toutes les affaires, faites la vaisselle avec l'eau qui est là, essuyez la et rangez tout. Ensuite on se retrouve autour de moi dans 30 minutes.
Tapioca:
-" Mais ma montre ne marche plus."
Le Docteur:
-"Il faut simplement les remonter, vu notre voyage à l'envers tout à reculé, mais je vais vous expliquer chaque chose en son temps..."
Chacun, même les plus petits commence à comprendre qu'ils vivent une aventure peu commune à laquelle même Le Docteur Melchior ne s'attendait pas.
Arrrivée dans la préhistoire...
Ils regardent le docteur, le ballon affalé, les plantes vertes sauvages. Ils sont quand même ébahis, ahuris même.
Tapioca anxieuse:
- " Mais Docteur Melchior, où sommes-nous dit elle ? "
Le Docteur Melchior
- " Pas très loin de chez vous, à 100 km environ "
Tapoicoca qui se voit mal expliquant à ses parents où elle a passé la nuit :
-" Nous repartirons quand ? Nos parents vont s’inquiéter. Il faut leur téléphoner."
Le docteur
- "Justement, j’y pensais .En attendant, dégourdissez-vous les jambes et aidez- moi Je dois vérifier tout le matériel avant de repartir, ça va demander du temps."
Aussitôt dit aussitôt fait, et dès qu'ils ont terminé, ils rejoignent le docteur au pied de la toile du ballon tout dégonflé.
Saucisse
- "Mais on se croirait chez les zoulous, écoute les cris des animaux, c’est la pampa ici" Une fois, j’ai couché près du zoo de la Palmyre au camping. J’entendais les mêmes cris..Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit ni personne d'ailleurs."
Gros lard
- " On est peut être en Afrique."
Tapioca
- "Et pourquoi pas sur la lune où dans la préhistoire, inspirée par les monstres volant au-dessus de leurs têtes et dont elle ne comprend pas leur présence."
Le Docteur Melchior:
- "Allez, dépêchez-vous, réplique le docteur. Aidez-moi à retourner la toile que je la vérifie."
Le docteur contrôle de haut en bas chaque centimètre de la toile bleue et jaune là ou est peint le Petit Prince.
Arrivé à la cinquième face, il s’arrête désolé, catastrophé.
Le Docteur Melchior prend son visage des mauvais jours:
-" Oh la là , dit-il, c’est la tuile.".
Les enfants le regardent…
- " Que se passe t-il docteur ?
Le Docteur Melchior
- Regardez, la toile est déchirée, en se posant, le ballon s’est affaissé doucement certes, mais un morceau de bois pointu a percé la toile et l’a percé. L’air en s’échappant a agrandi l’orifice, il va falloir le recoudre, l’enduire et coller trois couches de toiles. Ce ne sera pas évident. De toute façon, nous ne pouvons pas repartir immédiatement et je ne peux pas le réparer tout seul. Il va me falloir de l'aide et beaucoup de chance. Voilà ce que nous allons faire. Nous allons plier le ballon et ses suspentes. Nous allons les renfermer dans la nacelle et les cacher sous les feuillage. Ensuite, nous irons jusqu’au sommet d’une colline pas très loin d’ici. Je connais quelqu’un qui habite là. Il va sûrement accepter de nous aider. Mais il va y avoir un problème, plusieurs même, il va falloir m’écouter et surtout ne pas me désobéir, à aucun moment et je veux que vous me le promettiez. Vous ne devez jamais échapper de mon champ visuel.
Saucisse:
- " Même pour aller aux toilettes" qui déjà rêve d'apercevoir les fesses de Tapioca
Le Docteur Melchior:
- " Oui même pour aller aux toilettes"
Saucisse continuant sur sa lancée:
- " Même pour Tapioca"
Le Docteur:
- " Oui même pour Tapioca qui est devenue toute rouge, elle se cachera derrière une couverture".
Devant l’air grave du docteur, chacun s’engage et donne sa parole de Chevalier.
Gros Sel et Gros Lard devisent ensemble.
- " Tu as vu les gros oiseaux qui planent au dessus des arbres, ils sont énormes ont dirait les mêmes que dans les films et que dans mon livre d’histoire, on dirait des monstres. Au loin des bruits bizarres, des cris, des plaintes leurs parviennent, ce qui,n’est pas fait pour les tranquilliser.
Pierrot, Tapioca et Saucisse aident le docteur à plier la toile du ballon. Ils écoutent ses ordres, ses conseils à la lettre. La toile pliée est ramenée avec les suspentes à côté du grand panier. Le Docteur Melchior monte à l’intérieur de la nacelle. Il saisit les sacs de voyage, les donnent aux enfants qui les enfilent sur leur dos.
Seule Tapioca l’ouvre et prend son appareil photo. Elle le met autour de son cou. Autant en profiter s'il faut se justifier un jour... Voyant un monstre volant au dessus de la cîme des arbres elle prend son premier cliché...


A suivre...
Enregistrer un commentaire