vendredi 31 mars 2017

Plaisirs printaniers


 
 
Les produits laitiers - la newsletter
     
PLAISIRS PRINTANIERS
                     
Mars 2017
     
 
Découvrez notre selection d'articles printaniers à lire confortablement installé(e) sur la pelouse la plus proche !
 
Les 8 meilleurs accords entre 🍓 et produits laitiers
 
Tartelette aux fraises
 

En tarte, en smoothies, ou juste avec de la chantilly : avec leur fraîcheur acidulée les fraises adorent la compagnie des produits laitiers.
 
Découvrir les accords
 
Séparation
 
Folles de fourrages... mais pas que !
 
L'alimentation des vaches laitières françaises en vidéo
 

Pour les éleveurs français, l'arrivée du printemps est très souvent synonyme de la période de mise à l'herbe. Mais au fait, ça mange quoi une vache française ?
 
La réponse en vidéo
 
Séparation
 
Ce petit accord qui goûte la noisette...
 
Langres et baguette aux graines : un accord de prédilection
 

En plus d'être un fromage de saison doux et fruité, le langres donne lieu à des associations particulièrement gourmandes avec le(s) bon(s) binôme(s). Mention spéciale pour la baguette aux graines, provocatrice d'un accord de prédilection.
 
Découvrir l'association
 
Séparation
 
 
Découvrez nos re
 
 
 facebook twitter instagram youtube 
 
PRODUITS LAITIERSALIMENTATION & SANTÉCUISINEFILIÈRE LAITIÈRE
 
Quel produit laitier contient le plus de calcium ? Pourquoi le lait est-il blanc ?
Que faire avec des restes de raclette ? Pourquoi le fromage gratine-t-il ?
Trouvez toutes les réponses dans le magazine des Produits Laitiers.
© 2017 Les Produits Laitiers. www.produits-laitiers.com

Le livre magique............................................Episode 41


Umaguma :
" - Aujourd’hui est un grand jour, mais  pour moi, Uma et tous les umagums c'est un jour de tristesse. Le Docteur Melchior et ses enfants vont nous quitter et repartir quelque part dans le ciel. Là où ils vivent avec leur famille, leurs habitudes et leurs amis.
Certes en regardant le ciel nous saurons que parmi ces étoiles qui brillent et nous illuminent la nuit quand il fait beau, ils seront là et ne nous oublieront jamais. Pour eux aussi nous découvrir fut une grande expérience. Il y a en bas quelque chose avec lequel ils volent comme le font les oiseaux et se déplacent dans le ciel. 
Nos hommes le garde jusqu’à notre retour. Je vous invite tous à venir voir le départ de nos amis. Nous les accompagnerons jusqu’à l’ultime minute. Nous ne rentrerons que quand ils auront disparu totalement de notre vue. Que chacun aille se préparer, nous partirons aux toutes premières lueurs de l’aube, bien avant que le soleil ne se lève."
Chacun opine du chef et se retire pour porter la bonne parole aux absents. Uma va réveiller ses petits, elle ne fait plus d’ailleurs de discernement entre les uns et les autres, ils sont tous ses enfants. Elle est fière de leur annoncer qu’Umaguma a été cette nuit désigner par le Grand Conseil comme le nouveau chef du village. Il doivent vite se préparer car c’est le jour du grand départ. 
Les enfants se réveillent et sont partagés entre la joie de savoir Umaguma le Chef du village et de penser qu’ils vont devoir se séparer. C'est pour eux d’une grande tristesse.
Du côté des enfants du Docteur Melchior savoir qu'ils vont enfin retrouver leurs bonnes vieilles habitudes n’est pas fait pour leur déplaire. De toute façon si Le Docteur Melchior retrouve sa route ils pourront revenir de temps en temps pour dire bonjour….. 
Tapioca, pense que de séparer Pierrot de la Goulue ne sera pas une mauvaise chose, ils sont un peu trop souvent ensemble à son goût et elle n’a pas fait un si long voyage pour le perdre. 
Mais bonne pâte, elle lui laisse toutes les choses qu’elle estime inutile ses vêtements, ses bagues, ses bracelet et même sa montre. Les autres font de même et chacun offrent ce qu’ils peuvent bien que ce soit peu. 
Les petits Umagums sont contents, chaque cadeau qu'ils reçoivent sont ponctués de cris et de rire malgré leur tristesse. Ils avalent leur repas en toute hâte et rejoignent la place du village. 
En sortant de la grotte, ils ont la surprise de se retrouver nez à nez avec tous les enfants du village qui les attendent et s'exclament à leur arrivée. Tous ensemble ils regagnent le centre de la place du village.
Il y a un brancard posée sur le sol avec des choses cachées sous des peaux de bêtes sauvages. Les hommes parlent entre eux, les femmes font la même choseI. Ils ont allumé un grand feu pour y voir plus clair et le Docteur Melchior est prié de l’allumer avec ses doigts magiques. Il se penche et en quelques secondes une flamme jaillit de ses doigts décharnés et s’étend rapidement aux brindilles sèches en faisant de petits claquements  secs.
- « Un oooooh d’exclamation sort des gosiers présents et certains battent des mains en signe de joie. L’excitation se propage….et le brouhaha s'étend  en   montant peu à peu.
Les vieux Sages du Grand Conseil sont là et entourent Umaguma. La garde rapprochée qu’il a désigné a fait toutes les choses qu’il a demandé et tout est prêt pour partir. Les six compagnons d' Umaguma ont reçu pour mission d’être les capitaines de route et devront encadrer les enfants jusqu’à l’Intemporel. Ils devront porter les petits quand ils seront fatigués. Comme tout le village va les suivre, il ne pourra pas surveiller tout le monde il doit donc déléguer. 
Soudain il se rend contre de quelque chose le gène... Il manque quelqu’un au Grand Conseil, le vieux Sage son prédécesseur n’est pas là. Il appelle un des autre membres du Grand Conseil et lui demande :
- « Ou est le Maître « 
Le membre du Grand Conseil :
- «  Mais  le Maître c’est toi Umaguma « 
Umaguma :
- «  Il n’est pas question que je parte sans le Maître, pour moi il le restera jusqu’à sa mort »
Une vous frêle lui répond :
- «  Mais je suis là Umaguma, je n’aurai pas voulu perdre un tel moment surtout avec ce que j’ai vu hier. Mais je ne suis plus rien depuis cette nuit, je suis redevenu un simple Gum  je reste donc parmi parmi les autres, je suis redevenu comme eux , je reste avec eux »
Umaguma fend la foule et se rend jusqu'à lui en disant :
- «  Maître, il n’en n’est pas question tant que je serai le Chef de ce village et que vous serez vivant votre place sera à mes côtés. Tu n’es plus un Sage, tu ne sièges plus au Grand Conseil, tu n’es plus le Chef du village, c'est une chose et une décision que tu as souhaité pour pouvoir te reposer, mais pour moi tu es le Sage des Sages, tu es mon ami, c’est à toi que je dois ce que je suis devenu, tu as toujours été mon modèle et mon guide, et tu voudrais que j'oublie tout. Non Maître, même un Chef a besoin d'un guide. Aujourd’hui, ta place est à mes côtés et tu resteras ce guide jusqu'à ton dernier souffle et même bien après." 
L’Ancien heureux d'entendre ces mots flatteurs, plein d'émoi et de chaleur  et dit devant tout le village réuni lui répond :
" - La place que tu occupes désormais tu ne la dois qu’à toi Umaguma, qu’à tes qualités, mais tu es le Chef désormais et puisque tu l’exiges, je t’obéis et je viens à tes côtés. Mais  ne te croîs pas obligé, je sais ce que tu penses et ce que tu ressens je te connais depuis si longtemps que je ne suis pas surpris de ta réaction. Merci Umaguma… » 
Umaguma :
-«  Merci à toi dit il en le prenant affectueusement par les épaules et en le ramenant vers Les sages et le Docteur Melchior.
Il a encore dans sa main le livre du d’histoire de Tapioca et comme il passe à côté d’elle il lui tend en lui disant quelques mots qu’elle ne comprend pas.
Le Docteur Melchior pas très loin d'eux voit la scène et l’entend. Il se rapproche et lui traduit les paroles de l’Ancien:
« - Je te rend ce qui t'appartiens, il raconte l'histoire du monde, il est plein de pouvoirs magiques et de belles images gardes le il te sera utile…Merci de me l'avoir montrer afin que je puisse comprendre certaines choses »
Tapioca avec déférence s’approche de l’Ancien et montant sur la pointe de ses orteils elle l’embrasse sur la joue en disant :
" - Merci Monsieur Gum , mais ce livre je vous le donne, gardez le, montrez le aux jeunes de votre village et expliquez leur ce que sont les autres mondes je sais que vous avez compris et que vous savez. Quand je reviendrai je ramènerai d’autres livres pour que vous en sachiez plus encore et comment nous vivons chez nous. « 
Joignant le geste à la parole elle lui redonne le livre pendant que le Docteur Melchior lui traduit dans l’autre sens ses propos.
L’,Ancien  reçoit le livre du savoir de l’histoire comme une offrande, il est heureux et le lève en l’air pour le montrer à tous . Il émettent un grand cri de reconnaissance comme si cet objet était sacré. Pour eux , c'est certain il l'était. 
il faut comprendre que pour les Gums, il va le devenir, il sera conservé comme une relique des envoyés des Dieux, relique qu’ils seront les seuls à posséder dans toute cette époque…
Par la suite sa possession par les Gums s'ébruitera par le bouche à oreille, son contenu magique sera magnifié et il sera un sujet de convoitise par les uns, de jalousie ou de curiosité pour les autres. Mais il sera bien gardé par le Grand Conseil des sages et ne pourra être consulté que par les Gums. Il restera un sujet de discussions, de curiosités pour les autres tribus qui ne peuvent même pas ce rendre compte de quoi il s'agit. 
Il restera surtout comme une offrande, un message, le témoignage d'une affection et un cadeau des envoyés de Dieu. Conscient de toutes les valeurs qu'il porte, il sera gardé en permanence par une garde rapprochée, décision qui  s'ébruitant par delà les tribus voisines rend encore plus imaginaire toutes les propriétés magiques que tous vont lui donner par la suite.
Mais le temps s'écoule vite, c'est l'heure. Umaguma, rappelle tout son monde à l’ordre et donne le signal du départ. Les premières lueurs de l’aube commence à poindre dans le ciel et Tapioca en profite pour prendre quelques photos qui font sourire le Docteur Melchior…
« - Je ne crois pas que l’on voit grand chose sur tes photos, il n’ y a pas assez de lumière, ne gâche pas les pellicules."
Tapioca interrogative :
Vous croyez Docteur Melchior ???
Le Docteur Melchior :
«  - je ne le crois pas, j’en suis sûr. »
Tapioca :
«  - Si vous le dites, c’est bon j’arrête « 
Le Docteur Melchior :
C’est bien, je te dirai quand tu pourras »
Tapioca :
«  - Merci Docteur Melchior »

A suivre.... La séparation douloureuse....