samedi 26 novembre 2016

Les Petites histoires de Pierre


J

L'hélicoptère de Pierre, une de ses folies qui lui passent par la tête, ce fut la Ferrarri, la Porsche, puis la Carlos Seinz version rallye aujourd'hui il marche à pied, prend les transports en commun. Ce fut le résultat d'une longue méditation en forêt Amazoniène à 100 kilomètres de toute terre habitée mais avec son guide et une tribu d'Amérindien qui le protégeait et l'accompagnaient partout ou il se déplaçait. L'hélico est posé sur la pelouse en réfection de l'hôtel du golf à Cabourg. Mais ça, c'était avant....

Je pensais rajouter un rubrique sur les côtés de mon texte là où sont tout mes liens pour une séquence journalière ou une fois tous les deux jours et mettre en ligne direct les petites histoires de Pierre. La technique étant compliquée et inappropriée pour ce que je souhaitais faire, c'est donc en billets que je m'efforcerai de vous conter, des histoires vraies qui ont ponctué chaque jour de ma vie. Certaines ne le seront pas, elles restent pour moi du domaine privé ou émotionnel. Pour d'autres, celles concernant des personnes disparues, je n'apporterai aucun témoignage qui puissent entacher leur mémoire. Beaucoup de gens me demandent qur Pierre racontede ses rencontres avec Lady Dy ou celles avec Brigitte Bardot, je ne le ferai pas pour des raisons différentes et personnelles. C'est vrai que la vie d'un Chef de cuisine établi dans un restaurant reconnu et connu, comme Le Petit Bedon, la belle table du Théâtre du Rond-Point, celle de la Mirande en Avignon, de La Treille sur l'île Piot, auprès de Pierre Cardin, ou être le Cuisinier de très grands festivals force des rencontres et Pierre a forcément des choses à dire ou des témoignages à apporter.
Ce sont les histoires qui ont fait l'histoire et ses légendes. je vais donc sur ce blog qui en principe est un blog d'images et de sons vous raconter certaines de ces images. C'est moi qui prépare les dossiers que Pierre fait et je recopie une partie des textes de Pierre qu'il fait lui même.

Pierre fut le témoin de beaucoup de choses, il rencontra des tas de gens illustre comme cet après-midi où il tomba sur Chavez invité à la casa rosada pour le week end. Il était en tenue de chef et le voyant passé Chavez lui ordonne de lui apporter une grosse part de tarte car il avait faim. Pierre l' envoya au calandre grecque en le traitant d'assassin. L'autre s'ofusqu'à et le menaça des pires foudres. Il fallu l'intervention de Madame kirschner pour calmer ce grand malade. Elle envoya Pierre chercher sa part de gâteau une fois servi, il dit à pierre dans mon Pays vous auriez été fusillé. Les seules paroles de Pierre à ce moment furent: Quel salopard cet assassin !!! En france on dit plus communément : quel con.
Enregistrer un commentaire