mercredi 30 novembre 2016

La Madelaine de Commerçy




Gâteau réputé, de tradition ancienne,
la Madeleine de Commercy fait le régal des gourmets.
Mais connaissez-vous son histoire ?
En 1755, Stanislas, roi de Lorraine, reçoit. Mais, au cours du repas, on lui apprend que son pâtissier, fâché à la suite d'une querelle a rendu son tablier.
Un repas sans dessert ne peut se concevoir. Le majordome se fait fort de sauver le roi de ce déshonneur, pourvu qu'on lui laisse quelque temps.
Pendant que la société s'amuse de jeux, de récits, se divertit du nain Ferry qui sort un pâté géant, on s'affaire à l'office.
Et voici le dessert. On apporte aux invités des gâteaux d'une forme originale, dorés, et fondants... Une merveille !
Ravi, le roi fait venir l'auteur de ce miracle : on lui présente une jeune et jolie servante, rose de confusion et les mains encore blanches de farine...
- "Comment s'appelle ce chef-d'oeuvre ?"
- "Il n'a pas de nom, sire ; c'est ce que l'on fait chez moi, à Commercy, les jours de fête."
- "Et quel est ton nom ?"
- "Madeleine"
- " Eh bien, il s'appellera comme toi : Madeleine de Commercy."
Depuis, la recette de la Madeleine de Commercy a été jalousement conservée.
La maison F.Grojean depuis 1928, vous propose de revivre l'étonnement de la Cour de Lorraine... avec ses délicieuses madeleines garanties pur beurre.


Enregistrer un commentaire