dimanche 2 août 2015

Paulo vous dit tout sur les millésimes

Paulo votre sommelier conseil

Le millésime correspond à l'année de récolte des raisins qui ont servis à faire le vin. Cette indication est obligatoire pour tous les vins produits sur une aire d'appellation.
Les vins de table, selon la réglementation française, ne sont pas millésimés. Les champagnes, qui sont des vins d'assemblage et des mélanges de plusieurs années afin d'assurer une qualité constante, ne sont pas systématiquement millésimés. Toutefois, lorsqu'ils le sont, l'ensemble des raisins provient bien de la même année. L'information du millésime doit se trouver sur la face avant de la bouteille, le plus souvent sur l'étiquette, voire sur la collerette. La distribution des bons millésimes paraît assez constante dans le temps. En général, on estime qu'il existe, sur une période de dix ans, de trois à cinq excellents millésimes dont au moins un exceptionnel.

Millésime et qualité du vin

Un grand millésime est tout d'abord défini par un fort potentiel de garde. Le propre des millésimes exceptionnels est de pouvoir se conserver plus de cent ans sans perdre ses qualités organoleptiques. Le soleil est en effet l'un des éléments majeurs (avec le travail du vigneron et la qualité intrinsèque du terroir) qui confère au vin sa structure, sa richesse et sa matière qui lui permettront de résister au temps. A l'inverse, les petites années donnent des vins plus légers, à boire plus rapidement car elles arriveront à apogée plus tôt pour la plupart d'entre eux. C'est la succession de ces effets climatiques qui explique la pertinence de ce célèbre conseil pour se constituer une cave à frais réduits : "Achetez le petit cru dans les grandes années et le grand cru dans les petites années". Attention toutefois à suivre cette devise avec clairvoyance : rien n'empêche de produire de mauvais raisins les bonnes années.

En effet, le simple critère du millésime ne permet pas de conclure sur la qualité des raisins, et encore moins celle du vin. Si le millésime rassure sur l'état sanitaire du vignoble et le potentiel des vins eu égard aux conditions de maturation, ce critère ne prend bien évidement pas en compte le travail du vigneron dans les vignes (tailles, traitements chimiques ou biologiques, rendements), les modalités de récolte, la vinification et l'élevage du vin. Tous ces paramètres participent à l'élaboration d'un grand vin de garde et permettent même de minimiser ou amplifier l'effet millésime lorsque ce dernier est petit ou grand. C'est pour cette raison que ce site ne vous propose pas tel ou tel millésime mais plutôt des terroirs et des vignerons capables de produire de grands vins de garde de manière régulière.
Pour autant, rien ne vous empêche de cibler un millésime particulièrement réussi dans une région déterminée. Le plaisir n'en sera que plus grand. C'est pourquoi chaque année, de nouvelles cartes des millésimes sont publiées. Encore faut-il choisir la bonne.

Le piège des grandes surfaces

Les cartes affichées dans les grandes surfaces ou distribuées lors des foires aux vins, notamment dans le catalogue doivent être considérées avec beaucoup de précaution. En effet, ces cartes purement commerciale où l'auteur est juge et partie peuvent discrètement varier des conclusions des oenophiles en fonction des stocks qui leur restent à écouler. 

De plus, elles présentent souvent des échelles de notation trop réduite pour permettre une réelle appréciation nuancée des millésimes. Les commentaires entretiennent eux aussi le flou en donnant le secret espoir de trouver quelques bouteilles de charmes, mais sans jamais en désigner formellement et en présentant la plupart des bouteilles dans le haut du classement. Enfin, l'importance donnée au millésime bordelais peut occulter les réussites ou déconvenues des autres régions françaises.
Des guides pour y voir plus clair
L'évaluation d'un millésime l'année de la récolte relève de l'exercice de style. Trop de paramètres ne sont pas encore connus pour émettre un jugement définitif. Bien souvent, il faut attendre entre un et trois ans pour juger de la qualité d'un millésime. Or la plupart des guides indiquent l'estimation du millésime lors de sa sortie. Autre critère d'importance, le choix et le détail des régions. Certaines régions à la production limitée ou la réputation peu renommée sont parfois "oubliées" des guides : Beaujolais, jura, Provence, Corse.


La précision sur les microclimats est un avantage. Plus les régions sont identifiées au niveau de leurs caractéristiques locales et plus les notes et commentaires seront pertinents. Par exemple, il est préférable d'avoir une appréciation spécifique pour chaque appellation bordelaise (Médoc, Graves, Libournais, Sauternes, etc...) plutôt qu'une note générale qui mélangerait tous les types de vins (grands crus, crus bourgeois, bordeaux génériques) et toutes les appellations.


Parmi les cartes de millésimes disponibles, vous trouverez : la vraie carte des millésimes du Guide Dussert-Gerber des vins de France 2009 : c'est l'un des seuls guides à donner la valeur réelle du millésime en tenant compte de son vieillissement et de son apogée. Ainsi, deux notes sont données : une estimation intrinsèque et la valeur réelle du moment.
Le tableau des millésimes du Guide Hachette des vins 2015 : un guide basé sur un nombre de dégustation impressionnant. Les notes reflètent bien la tendance du millésime mais malgré la richesse des informations de base, le nombre de régions reste trop limité. L'évolution des millésimes dans le temps n'est pas prise en compte.


La compagnie des courtiers juré-experts piqueurs de vins de Paris.
Cette compagnie créée en 1322 regroupe cinquante courtiers jurés-experts piqueurs. C'est une association reconnue d'utilité publique. Les membres exercent leur activité bénévolement. Ces spécialistes éditent tous les ans en mars un classement des millésimes. Ce palmarès fait figure de référence dans le monde du vin, tant par le sérieux qui est apporté à sa confection que le niveau de détail de son contenu. De plus, les millésimes sont regoûtés plusieurs années plus tard afin d'affiner la notation d'une région ou d'une année. Pour acheter cette précieuse carte, il faut s'adresser directement à la Compagnie par voie postale.


Enregistrer un commentaire