samedi 1 août 2015

La Californie : Vision apocalyptique...





Dans le village fantôme de Bodie, en Californie, la vision de cette voiture sans roue noyée dans les herbes folles a des petits airs de fin du monde. Peut-être est-ce le type de tableau que nous verrons lorsqu'il n'y aura plus de pétrole ou après l'Apocalypse. Là aussi, j’ai utilisé de l’ultra grand-angle et du polarisant.

Wapitis...



 C'est tôt le matin, alors que nous roulions vers les montagnes, dans le parc national de Grand Teton, que cette harde de wapitis, composée essentiellement de jeunes mâles, a traversé la route, devant nous. Il est déconseillé de conduire la nuit dans les parcs car le risque est grand de percuter un gros animal (bison, ours, élan), et si vous en réchappez, vous pouvez finir en prison pour destruction d’une faune protégée. Pour le coup, nous avons été prudents et nous avons même eu le loisir de voir les wapitis faire halte dans cette belle lumière dorée. L'occasion prendre une belle image de nature.

Bagdad café...











En quittant le Grand Canyon par le sud, en direction de Las Vegas, on peut faire un petit détour par l'une des rares portions de la mythique route 66 qui n’ait pas été absorbée par une autre highway. En tombant sur ce saloon abandonné, cette scène quelque peu irréelle nous a parue tout droit sortie du film d’animation « Cars », à moins que nous ne soyons sur le point de croiser les personnages de Bagdad Café... Ces stations essence, ces bars désaffectés, vestiges d'une époque révolue, nous ont laissé un impression poignante. Comme la fin d'un rêve..

Arizona dream...











Le soleil ne va pas tarder à se coucher sur Monument Valley, et les lumières chaudes et saturées de fin de journée accentuent les reliefs. Un moment idéal pour photographier ce paysage, qui, par ailleurs, éveille mon esprit scientifique. Pour le biologiste, la forme en boule de ces touffes herbeuses n’est pas fortuite (résistance à la sécheresse), tout comme leur espacement (surface racinaire, partage de la ressource en eau). Pour le géologue, les buttes en grès qui persistent dans ce paysage sont les témoins de la riche et longue histoire du sous-sol américain. Quant au touriste, il retrouvera dans ces paysages le décor de bon nombre de films.

Rêves évanouis...











Arpenter les rues de Bodie nous ramène au Far West, à cette la colonisation violente et courageuse des espaces immenses, insoupçonnable quand l’on débarque sur la côte est. Ces constructions simples en bois, aussi rapidement construites que détruites, étaient aussi la promesse d’un certain confort. Dans le reflet de la vitre, on devine les bâtiments qui servaient à l’exploitation de la mine d’or, ce secteur, pour des raisons de sécurité, est inaccessible. J'ai bien aimé ce contraste de couleurs, avec ce bleu qui ne nous a pas quittés durant cette visite. La visite de ce village fantôme et son ambiance si particulière demeurera un souvenir marquant de notre road-trip.

Hommage...



C’est au cours d’une longue étape menant de Capitol Reef National Park à Arches National Park (Utah) que cette photo a été prise. En sortant par l'est de la gorge de la rivière Fremont, vous arrivez dans un paysage de badlands mâtinés de zones volcaniques. Par endroit, quelques buttes nous montrent des restes d’une sédimentation passée. Par le traitement en noir et blanc, et en insistant sur les contrastes, sous ce ciel sombre, j’ai voulu rendre hommage à l’un de mes maîtres en photographie, Ansel Adams. J'ai aussi aimé cette répétition de lignes allant dans le même sens, avec ces buissons en premier plan et la butte en arrière-plan.

A bientôt pour un autre voyage dans le temps...
Enregistrer un commentaire