dimanche 26 juillet 2015

Sopa Negra de Cuitlachoche


Sopa Negra de Cuitlachoche

L'expression, "la cuisine du placard" n'est pas péjorative, bien au contraire, c'est une cuisine familiale qui est dans la tradition des moeurs ou des habitudes d'une région. Je la différencie des cuisines de chefs qui se veulent créative, inventive, nouvelle, fusion souvent sans intéret etc.. Elle est pour moi une cuisine de coeur , elle a une âme, elle se se fait avec les produits du terroir local et ce n'est pas une cuisine de restes , ce qui serait d'ailleurs sans aucun problème gustatif. C'est la vraie cuisine de tradition et je me suis arrêté longuement sur le blog de Laurange car elle décrit à la perfection, avec justesse en nous faisant saliver tous les détails qui font la différence. Elle serait Chef femme que je ne serai pas surpris...D'ailleurs chez une femme il y a toujours un Chef qui sommeille. De tout façon elle pourrait l'être sans aucun soucis.

Laurange s'amuse...

Laurange en chineuse avertie...
J'ai déniché ce week-end sur un marché d'artisanat un petit molcajete. Ce mortier en basalteest traditionnellement utilisé au Mexique pour moudre les épices, préparer et servir les sauces. Il est essentiel, si on ne veut pas manger de petits débris de pierre, de "préparer" le molcajete avant de l'utiliser, en y réduisant en poudre une poignée de riz cru. Cette opération est à répéter quatre à six fois. Bref, depuis ce matin, je m'amuse comme une folle !

Laurange n'aime pas la papaye et nous le dit, mais c'est son droit mais nous on aime...

Papaye


Si je vous dis que je déteste la papaye autant que j'aime la mangue, vous avez une petite idée de mon dégré d'aversion. La papaye, je ne peux pas la sentir !

Pourtant, ce fruit est excellent pour la santé : incroyablement riche en vitamine C et A, en potassium et en calcium, il possède de puissantes propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires, carminatives et digestives. Je trouve même la papaye plutôt avenante : j'aime ses formes oblongues et charnues, sa belle couleur orangée...

Ce que je déteste, c'est son odeur. 
Franchement, quand on est un fruit, a-t-on idée de puer autant ?  *
Quand je demande à un mexicain si, comme moi, il ne trouve pas que ça se sent le... vomi, il me prend pour une folle. Car la papaye est un fruit très populaire au Mexique, où on la déguste en tranches, nature ou avec du jus de citron, ou pressée, parfois mêlée à du jus d'orange.
Mais il y a pire, le durian, à l'odeur puissante et putride, est interdit de séjour dans les hôtels et les transports en commun à Singapour.

Textes provenant pour la plupart du site  http://saveursmexicaines.com que je remercie.
C'est important pour moi qui relate un voyage à travers le monde, mais qui n'est pas le temps de tout voir, de tout comprendre, de trouver des gens qui ont la même vision que nous et me permettent de vous transmettre ce qu'elles ont découvert et couchés sur leurs blogs avec passion et amour. Il est évident que je ferais tout pour que ces gens de qualité soient reconnus par le grand public, car sans eux je n'aurai pas à vous donner un dixième des éléments que je vous fait découvrir en les apprenant en même temps. Mon rôle se bornant au tri et aux choix des meilleurs choses celles qui correspondent excatement à notre esprit. C'est vrai qu'avec les textes et les photos de Laurange du site http://saveursmexicaines.com  je suis plus que servi. Grand merci donc au nom de tout mes lecteurs à son auteur pour son talent et sa grande passion, il n'y a aucun déchet, je prends tout.

Enregistrer un commentaire