vendredi 24 juillet 2015

La saga des piments : Le poblano


Après La guerre des étoiles, Le seigneur des anneaux, voici la nouvelle aventure de l'été : la saga des piments. Attention ! Il existe près de 150 variétés de piments au Mexique, ce feuilleton risque donc de ressembler à une télénovela sans fin...





Dans le rôle-titre du premier épisode :
Le piment poblano.
La raison pour laquelle je commence par vous présenter celui-là, c'est que c'est l'un de mes préférés. Tout d'abord parce que c'est un piment doux , force 3 sur l'échelle de Scoville, et qu'on peut donc le savourer sans craindre d'avoir toute la bouche et le gosier en feu. Enfin, parce qu'il est délicatement parfumé, et qu'une fois cuisiné, il dégage une subtile saveur fruitée. Frais, ce piment vert foncé s'utilise dans les soupes, les sauces, ou pour être farci. Une fois seché, il prend une belle couleur cacao, aux reflets lie-de-vin, et il devient alors le chile ancho.

Avant d'utiliser un piment poblano, il faut le peler. Pour ça, rien de plus facile !

Placez-le directement sur le feu, et tournez-le régulièrement, jusqu'à ce qu'il soit complètement noir.
Enfermez-le alors dans un sac plastique, et laissez-le suer 10 minutes.
Retirez la peau, puis les graines, en pratiquant une petite incision dans le sens de la longueur. Vous pouvez ensuite le farcir de viande ou de fromage, suivre la recette de la crema poblana, ou réaliser une savoureuse sauce en le mixant avec 3 cuillères à soupe de crème fraîche, 20 cl de crème liquide et une pincée de sel.

Et là, vous me dites : "oui, mais avec quoi je la mange, cette sauce ?"

Alors revenez vite à la recette précédente ....

Enregistrer un commentaire