lundi 27 juillet 2015

Brésil : La cuisine du Nordeste












Nous vous invitons ci-dessous à parcourir et à découvrir toute la diversité de cette cuisine régionale d'une richesse et d'une diversité étonnantes.

Fruits de mer le long de la Côte

Avec son très long littoral aux eaux tièdes et chaudes, la mer fournit les ingrédients qui font le bonheur de la Cuisine du Nordeste ,
dont les langoustes,
les crevettes
les crabes (caranguejos
siris).


Poissons (peixe frito) et
crevettes (camarão frito) grillées sont couramment
dégustés sur toute la bande côtière du Nordeste.


Crabes (caranguejo) et autres molusques dont
Les sururus, populaires dans la capitale d'Alagoas)
sont également très populaires.

La cuisine du sertão

Repas sertanejo
Dans l'arrière-pays - le sertão - ,
l'aïpim, la viande de chèvre et le mouton sont aussi appréciés.
Bolo de Aïpim
Cependant, la carne-de-sol est la plus populaire,
le feijão-de-corda et
la manteiga-de-garrafa sont à la base des plats
authentiquement nordestinos.

Une grande diversité

La Cuisine du Nordeste est surtout marquée par la diversité.
Voir quelques Spécialités du Nordeste.

De Bahia, nous viennent les spécialités aux accents forts et piquants.
Les influences indienne et africaine y sont très fortes.
C'est la cuisine la plus renommée de la région.

Sergipe, Alagoas, Pernambuco, Paraíba,
nous offrent leurs poissons, fruits de mer
et la très traditionnelle cuisine du sertão.

Le Maranhão, de son côté, nous offre ses spécialités
qui vont de la cuisine typique du Nordeste aux plats
déjà fort imprgnés de l'influence indienne.
(*) La région Nordeste est composée des Etats de Bahia,
Des plats aux poissons et aux fruits de mer du Maranhão
à la paçoca, à la carne do sertão et aux casquinhas de siri,
la cuisine du Nordeste est l'une des plus caractéristiques
du Brésil

La Cuisine Alagoana

LA CUISINE D'ALAGOAS
La cuisine d'Alagoas - comme les autres cuisines du Nordeste
est à la base de carne de sol (viande de boeuf séchée au soleil),
de feijão (haricots secs), de farine de manioc pour la farofa,
de riz, de poissons et de fruits de mer.

Du sururu

La plus grande spécialité typiquement alagoana est un plat
fait avec des sururus. Poissons frits et ensopados sur la côte,
feijão, farinha seca accompagnés de carne de sol ou de
rapadura à la campagne.
Voici les principaux produits locaux: 

noix de coco: le fameux côco, avec lequel on fait
une infinité de produits.
Voir côco.

Manioc: du tubercule du manioc (mandioca)
plante d'Amérique du Sud, de la famille des euforbiacées
- il est produit de la farine (farinha) et
du tapioca (polvilho ou goma).
Voir Mandioca.

Macaxeira:
(du tupi maka xera) espèce de manioc comestible
que l'on cuit dans l'eau.
On les mange avec de la viande,
comme garniture ou au lait (à la campagne du Nordeste).
On en fait aussi le fameux bolo (gâteau) de macaxeira
ou bolo de aipim.

Aipi ou aipim: du tupi aipi;
le même que macaxeira.

Caju: le fruit de l'anacardier.
On mange le fruit frais, on en fait des jus (suco de caju),
des cajus en compote sucrée (doce de caju)
ou encore cristalisés (caju cristalizado).
Les châtaignes sont grillées (parfois salées).
On en fait de la farine en les pilant et
en y ajoutant de la farine de manioc.
Dans l'Etat d'Alagoas, comme partout dans le Nord
et le Nordeste du Brésil, le manioc
est aussi incontournable.
Et, comme pour beaucoup d'autres Brésiliens,
s'il n'y a pas de farinha, pour un alagoano
de la campagne un quelqu'un de traditionnel,
il n'y a rien à manger!
La farinha, souvent sous la forme de farofa,
accompagne le feijão.
Pilée avec de la carne de sol râpée
elle deviendra la fameuse paçoca.
La fameuse paçoca.
Des plats aux poissons et aux fruits de mer
du Maranhão à la paçoca, à la carne do sertão
et aux casquinhas de siri,
la cuisine du Nordeste est l'une des plus
caractéristiques du Brésil.
Enregistrer un commentaire