mercredi 24 juin 2015

3 Trucs et Astuces de ma cuisine



Comment faire pour digérer les poivrons.
Les poivrons.
Les poivrons, ils sont originaires du Mexique, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, le poivron est une plante tropicale qui peut y vivre plusieurs années. Dans les climats tempérés, le poivron est une plante annuelle et pour cause, elle ne résiste pas au gel.
Digérer les poivrons.
Dans les poivrons, c’est la peau qui pour beaucoup de monde est indigeste. Pour les digérer, ma grand-mère les coupait en deux et les mettrait à griller au four, dés que la peau commençait à noircir et à se cloquer, elle les retirait du four et elle les mettait dans du papier d’aluminium. Après plus ou moins 1 quart d’heure, elle les déballait et ils s’épluchaient facilement.

Une autre solution (pas tester) consiste à frotter la peau du poivron avec une cuillère et de passer ensuite le poivron au micron onde. Il s’éplucherait ensuite facilement.



Comment faire pour éplucher ou peler des tomates facilement.
Éplucher où peler des tomates.
Les tomates pour certains, elles sont indigestes, mais ce n’est pas le fruit qui est en lui-même indigeste, mais la peau de celui-ci. Alors bien sûr, la solution est d’éplucher la tomate. Si elle n’est pas trop mure, on y arrive un peu, mais pourquoi manger des tomates qui ne sont pas mures ? Si elles sont mures, c’est pratiquement impossible.Pour les peler il y a une solution.
Peler les tomates.
Pour peler les tomates, ma grand-mère procédait de la manière suivante. Prendre une casserole, la remplir d’eau et la porter à ébullition. Plonger vos tomates dans l’eau bouillante pendant 5 minutes maximum. Il ne s’agit pas de les faire cuire ! Sortir les tomates et les peler avec un petit couteau, la peau va se décoller toute seule de la chair de la tomate.
Et je peux vous dire que les tomates de ma grand-mère sans peau, bien assaisonnées avec du bon persil et des fines herbes du jardin. Un vrai délice


Une recette de ma grand-mère pour cuisiner les petits pois-frais.

Les ingrédients.

·        1 kg de petits-pois non écossés,
·       1 sachet de 250 grammes de lardons fumés,
·       1 oignon jaune,
·       1 laitue
·       25 grammes de beurre,
·       1 sucre en morceau,
·       4 pincées de sel fin de cuisine,
·       1 pincée de poivre blanc moulu.

La préparation.

Pour occuper, les enfants ma grand-mère leur faisait écosser les petits  pois .
Celui qui en faisait tomber un avait un gage qu’il devait réaliser de suite. Pendant ce temps, ma grand-mère mettait sur sa gazinière une grande casserole avec une noisette de beurre ou de margarine, dans laquelle elle ajoutait les lardons pour les faire dorer.
Pendant que les lardons cuisaient, elle nettoyait la salade et épluchait son oignon.
Ma grand-mère coupait l’oignon qu’elle ajoutait aux lardons, avec la salade verte, le sucre, le sel, le poivre, et les  petits pois frais.
Elle recouvrait le tout d’eau et elle mettait un couvercle sur sa casserole. Elle les laissait cuire et, elle contrôlait de temps en temps la cuisson en goûtant quelques petits pois dans une cuillère.

Lorsqu’elle n’avait pas de petits-pois frais elle les remplaçait par des petits-  congelés ou en boite.
Enregistrer un commentaire