mardi 17 mars 2015

Idée reçue : Manger de La viande, c'est mauvais pour le coeur !!!I



DÉSINTOX : Plus vous consommez de la viande, plus vous risquez d'avoir des problèmes cardiaques. Mais le coupable est ailleurs. 
Explications. La viande serait-elle le pendant maléfique des légumes ? 
En effet, les individus dont le régime alimentaire se rapproche du végétarisme, au moins 70% d'aliments d'origine végétale ont 20% de risque en moins de mourir à cause d'une maladie cardiovasculaire que ceux dont l'alimentation est constituée de peu de fruits et légumes, <45 450.000="" am="" ans="" association="" cardiologie="" ces="" chiffres="" d="" de="" douze="" e="" ens.="" europ="" font="" heart="" l="" la="" men="" merican="" miologique="" par="" pendant="" pid="" relay="" ricaine="" s="" soci="" sont="" sur="" t="" tir="" tude="" une="">
Ce n'est pas la première étude à souligner qu'"une diététique à tendance végétarienne est associée à une diminution modérée des pathologies cardiovasculaires", explique à metronews le cardiologue et nutritionniste au CHU de Rennes François Paillard. Mais cela ne signifie pas que "la consommation de viande en tant que telle pose problème".

► Attention aux sauces
Ainsi, "la viande n'est pas forcément mauvaise, même la viande rouge, qui est beaucoup moins grasse qu'avant. C'est la façon avec laquelle elle est préparée et présentée qui l'est", poursuit le docteur Paillard. Si d'autres études ont souligné que "les personnes qui ne consomment pas trop de viande et, par extension, les végétariens ont une tendance significative à avoir moins de maladies cardiovasculaires", c'est parce que "les personnes amateur de viandes ont une alimentation moins équilibrée que ceux dont l'alimentation a des traits végétariens".
EN SAVOIR + >> Les végétariens vivent plus longtemps que les omnivores
En effet, "les gros mangeurs de viande ont souvent une alimentation lipidique et grasse". La viande est souvent accompagnée de sauces et de légumes frits. La preuve avec le steak-frites. Et ils ont aussi une plus faible consommation en fruits et légumes, lesquels sont favorables sur le plan de la santé cardiovasculaire. De leur côté, ceux qui mangent beaucoup de produits d'origine végétale vont aussi consommer des matières grasses végétales, qui sont, elles, bénéfiques pour le cœur.

Enregistrer un commentaire