jeudi 23 décembre 2010

Cuisine et Recettes du chili




CUISINE ET RECETTES DU CHILI
La cuisine chilienne utilise les produits de la mer, le bœuf, les fruits et les légumes, reflétant dans sa composition la variété géographique du pays.
Elle est peu relevée et les épices sont toujours servies à part, 'l'ají'  un petit piment multicolore étant la plus courante.
 
Vous aurez de multiples occasions de goûter aux empanadas de fromage, viande... 
Le lomo a lo pobre, une tranche de bœuf surmontée de deux oeufs frits et noyée sous les frites, fait office de plat national. 
La parillada ou asado (barbecue) cauchemar des végétariens et des cardiologues, est un assortiment de grillades comprenant de l'intestin, de la mamelle et du boudin, le tout accompagné de sopaipillas, pebre et beaucoup de vin.
L'asado se partge en famille ou entre amis.
Les vins chiliens ont la réputation d'être les meilleurs d'Amérique du Sud. En guise d'apéritif, ne manquez pas le pisco sour, un cocktail d'eau de vie de raisin, de jus de citron, de blanc d'oeuf et de sucre en poudre. 

Le matin
-          El desayuno :
-          Le petit-déjeuner, les deux pains les plus courants sont la hallula, un pain non levé et le maraqueta.
-          Le pan de Pascua est un cake aux fruits, préparé à la période de noël.
-          El almuerzo :
-          C'est le repas de midi, le plus important.
-          Dans la plupart des restos, on trouve un " menu " ou colación.
-          C'est l'occasion de savourer un bon repas comprenant souvent des plats typiques,
-          ceci au meilleur rapport qualité-prix.
-          Tomar once : 
-          C'est une institution au Chili. Équivalent du quatre-heures ou du thé à l'anglaise,
-          il fait aussi office de repas du soir dans certaines familles.
- La cena : c'est le dîner du soir.
On dîne tard au chili 
Les produits
Les crustacés (mariscos).
Il y a régulièrement des campagnes de prévention qui conseille de manger les poissons et crustacés à condition qu'ils soient cuits.
 
- Locos : abalones. Le loco est un crustacé en voie de disparition sur la côte chilienne.

- Machas : mollusques roses semblables au x couteaux.

- Langostas : langoustes.
- Erizos : oursins.

- Almejas : palourdes.

- Ostras : huîtres.

Les poissons : 
Ils sont excellents, même les poissons bon marché. Pour goûter toute leur saveur, demandez-les a la plancha (grillé) ou al vapor (à la vapeur) plutôt que frit (frito).
Exemples :
- Cojinova : colin espagnol.

- Congrio : beaucoup plus fin que le congre européen.

- Albacora : espadon.
 
Pour les amateurs, on trouve aussi quelques variétés d'algues : cochayuyo, luche, ulte.
Algues cochayuyo
Les viandes : Les viandes chiliennes sont plutot bonnes mais si on trouve très facilement celles du voisin argentins qui sont encore meilleures. Les parrillas, mode argentine, se dégustent un peu partout au Chili.
Les légumes : Les tomates et l'avocat sont les plus répandus et sont délicieux. Le coriandre frais parfume souvent les plats.
Les desserts : Le manjar est l'ingrédient le plus courant des pâtisseries. Il s'agit de lait concentré, cuit jusqu'à obtention d'un caramel épais et très sucré. On trouve toute une série de petits gâteaux secs ou avec de la crème et très sucrés.
La Tradition
- La cazuela : souvent servie comme entrée, c'est une espèce de bouillon de bœuf ou de poulet, avec pommes de terre, maïs, légumes, potiron. L'ajiaco est une soupe contenant de la viande grillée.
La Cazuel classe
- Le pastel de choclo : dans un plat de Pomaire, on dépose la viande hachée de bœuf ou de poulet préalablement cuite avec des raisins et des oignons. On couvre d'une couche de purée de maïs avant de gratiner le tout au four. À manger en été.
- Les humitas : purée de maïs emballée dans une feuille de maïs et cuite à la vapeur. Se mange en été.
- Les porotos granados : voici un plat populaire à base de haricots, avec potiron, maïs, ail et oignons.
- L'empanada : le typique pâte farcie cuite au four peut être fourré de poulet, viande de bœuf ou fruits de mer.
Boissons
- L'eau : celle de la llave (du robinet) est en principe potable. Pour éviter tout problème, mieux vaut cependant consommer l'eau en bouteille. On en trouve pratiquement partout.
-          Les bebidas : ce sont les boissons gazeuses. Le Coca règne bien sûr en maître, malgré quelques inventions chiliennes (à ne pas rater !) comme le " Pap " et le " Biltz ", hyper sucrés
-          et fluos.
- Les jus de fruits : délicieux jus de fruits pressés (jugo natural) : ananas, orange, pêche, fraise, melon, pastèque, papaye, chirimoya... dans les marchés et dans certains bars, surtout dans le nord du pays. Sinon, les jus en bouteille sont plutôt bons.
- La cerveza est également une boisson très prisée des Chiliens. La plus populaire des bière est la Cristal
- Le mote con huesillo : c'est une spécialité de la région centrale. Ce sont des grains de blé germés faisant trempette dans une décoction de pêches séchées. 
A consommer avec modération !
- Le thé : plus consommé que le café, il y a cependant assez peu de variétés. Les aguitas (infusions) sont excellentes.
- Le café : en général, c'est du café soluble, sauf dans quelques bars où on trouve de l'espresso (uniquement dans les villes).
-          Le maté : bien que plus répandu en Argentine, en Uruguay et au Brésil, on en trouve dans certaines régions du Chili.
-          C'est une infusion que l'on boit dans une calebasse évidée, avec une bombilla  une espèce de paille de métal.
-          Tonique  il contient de la caféine et coupe-faim.
-          On ne le trouve ni dans les bars ni au resto, c'est dans certaines familles que vous aurez l'occasion d'y goûter.-
-           Le leche con platano : le milk-shake le plus courant, lait-banane. Histoire de se caler l'estomac.
- La chicha : jus de fruits fermenté et alcoolisé, très populaire. Méfiez-vous : c'est traître !
-          Le pisco : boisson nationale du Chili . Forme d’eau-de-vie. Pur ou coupé avec un jus de fruit. C'est aussi l'apéritif national. 
Voici la recette du Pisco Sour :
-          Prenez du Pisco pur, mettez le dans le mixeur avec du jus de citron, du sucre glace et un blanc d'oeuf. Mixez. Ajoutez de la glace pilée. Servez.
Les vins chiliens
Les cépages chiliens, non greffés, ont une longévité (disent les spécialistes) de 3 à 4 fois supérieure à un vignoble greffé (en Europe). Longtemps interdit d'exportation à cause de la dictature de Pinochet, aujourd'hui, le vin chilien se vend beaucoup à l'étranger.
 Il existe cinq grandes régions productrices : Aconcagua, Rapel, Maule, Bío-Bío et surtout la vallée du Maipo.
Quatre grandes compagnies produisent 80 % du vin du pays : Concha y Toro, Santa Rita, San Pedro, et Santa Carolina. Les autres marques se partagent le reste du marché : Errazuriz, Undurraga, Canepa et Manquehue.
 Les meilleurs proviennent pour la plupart de la vallée du Maipo (près de Santiago), la région viticole la plus connue pour la qualité de ses vignes. 
Selon les œnologues, la forte coloration des vins de la vallée du Maipo et leur saveur unique de " fumée " proviendrait de la présence de chaux en quantité dans les eaux du río Maipo.

Enregistrer un commentaire